REVUE DU PLAN DE TRAVAIL ANNUEL AU 4EME TRIMESTRE 2021 ET LANCEMENT DU PTA 2022.

La salle de Conférence du Ministère des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l'Emploi a servi de cadre ce jeudi 31 mars 2022 à l'Atelier de Revue du Plan de Travail Annuel au 4ème trimestre 2021 couplée à la présentation et au lancement du PTA 2022 du Ministère. Sous la présidence du Ministre Modeste Tihounté  KEREKOU, la cérémonie s'est déroulée en présence des membres du Cabinet, du Secrétariat Général, de l’Inspection Générale, des Directeurs Centraux, Techniques et Généraux des établissements publics sous tutelle, des représentants des syndicats du Ministère et des membres de la Cellule de Suivi Sport et Artisanat de la Présidence de la République.

Dans son mot de bienvenue, M. Noureni MOUSSA, Directeur de la Planification de l'Administration et des Finances (DPAF) a rappelé l'objectif de l’atelier. "La Revue du PTA est une instance au cours de laquelle les responsables du ministère évaluent le niveau d'atteinte des objectifs fixés, relèvent les écarts notés dans l'exécution. Elle permet sur cette base de faire une analyse desdits écarts puis d’analyser les difficultés rencontrées afin de formuler des recommandations pour améliorer nos performances" a t-il dit.

Procédant à l'ouverture de l’atelier, le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l'Emploi, a expliqué que : « la revue au 31 décembre 2021 répond à l’une des exigences de la Réforme Budgétaire qui est celle de reddition de compte de l’exécution des dépenses publiques prévues dans le Plan de Travail Annuel selon les principes de la gestion axée sur les résultats ».
Il va poursuivre en indiquant que : « loin d’être une simple formalité, la Revue du PTA offre l’occasion de passer aux peignes fins les performances de la période sous revue, d’identifier les goulots d’étranglement et les points de contreperformance, puis de prendre de nouvelles résolutions pour l’atteinte des objectifs fixés pour mieux satisfaire les usagers clients ».

La reprise timide des activités due à la persistance de la crise sanitaire liée à la COVID19 continue d’avoir des impacts négatifs sur la mise en œuvre et l’exécution correcte des activités des directions centrales, techniques et des établissements publics sous tutelle. C’est dans ce contexte que les évaluations faites au 31 décembre 2021 estiment le taux d’exécution physique (TEP)  à 77,03%, le taux d’exécution financière (TEF), base engagement à 87,58% et base ordonnancement à 86,97% contre respectivement : 68,28%, 81,03% et 79,58% pour la période sous revue en 2020. Il en ressort un résultat plus ou moins amélioré par rapport au quatrième trimestre de 2020 a t il fait savoir.

C’est fort de ce constat que le Ministre a rappelé qu'il est important que les efforts individuels et collectifs se poursuivent en tenant compte du contexte et des contraintes qui s’imposent, pour une mise en œuvre efficace et efficiente des activités au cours de l’exercice budgétaire gestion 2022. 

En effet, l’année budgétaire 2022 marque la migration effective de la gestion budgétaire classique vers celle en mode programme et le début de la mise en œuvre du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG 2021-2026). 

En plus des missions classiques, de nouveaux défis et de nouvelles exigences sont à la charge du MPMEPE comme l’opérationnalisation rapide de la nouvelle Agence de Développement des Petites et Moyennes Entreprises ( ADPME ) qui est désormais le guichet unique de promotion des PME qui doit fédérer l’ensemble des interventions de l’Etat au profit des PME d’où la nécessité de reprendre rapidement les activités pour dispenser les mesures d’accompagnement et de soutien aux PME.

C’est pourquoi il a invité ses collaborateurs à plus de mobilisation et de détermination que par le passé pour relever les nouveaux défis.

Pour finir, le Ministre KEREKOU a exhorté les uns et les autres à plus de rigueur, d’abnégation, de sérieux, de collaboration, de responsabilité dans la mise en œuvre de la part du MPMEPE dans le Programme d’Actions du Gouvernement 2021-2026, à travers les programmes, activités et actions qui relèvent du ressort du département ministériel dont il a la charge dans la perspective de l’amélioration continue des performances et de la satisfaction des usagers clients des sous secteurs PME, Artisanat et Emploi.


Télécharger les documents

b05c2042427d47c84439e8c33433923d.jpeg b59b81e0ef553bf578c954862437f4a2.jpeg fbb191c934b90e97d9bd812aa943e6b5.jpeg 93b31d6d653b952d25f6aabd26cbb22d.jpeg 3afe7b4e506985221601d1cb8c68dae4.jpeg 4e716080b5d8be2a1a72cb3b04b1e00f.jpeg
01/04/2022
Cotonou