QUINZAINE NATIONALE DE L'EMPLOI : JOURNEE UNIVERSITAIRE DE L'EMPLOI A L'UNIVERSITE DE PARAKOU.

Le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l'Emploi, M. Modeste Tihounté KEREKOU, a presidé ce jour, jeudi 10 décembre 2020 à l'Université de Parakou, la Journée Universitaire de l'Emploi ( JUE ) en présence du Préfet du département du Borgou, M. Djibril Mama CISSE, du Recteur de l'Université de Parakou, Professeur Prosper GANDAHO, de M. Charles TOKO, premier adjoint au Maire de Parakou et entrepreneur agricole, des Chefs d'entreprises et de nombreux étudiants.

Le Recteur de l'Université de Parakou, le Professeur Prosper GANDAHO a, dans son adresse de bienvenue, remercié le Ministre KEREKOU pour le choix porté sur le campus de Parakou pour abriter cette Journée Universitaire de l’Emploi avec des panels de communications sur des thèmes évocateurs et des panélistes de haut niveau. 

Exprimant sa satisfaction il a indiqué qu’on ne saurait parler d'emploi sans parler de formation. Cette dernière devant être dispensée par une institution habilitée.

L’université de Parakou en tant qu’établissement de formation est donc le lieu indiqué pour abriter cette journée s’est il réjouit.

Dans son allocution d’ouverture de la Journée Universitaire de l’Emploi, le Ministre Modeste Tihounté KEREKOU a remercié l'Agence Nationale Pour l'Emploi (ANPE) qui offre cette occasion pour « échanger sur cette préoccupante et importante question de l'emploi, du chômage et du sous-emploi des jeunes.  

C'est une question si importante et si préoccupante qu'elle appelle nécessairement une synergie d'actions, d'initiatives pour pouvoir faire reculer par tous les moyens les limites de ce fléau des temps modernes ». 

Selon lui, la question de l'emploi et de l'insertion professionnelle des jeunes est une question transversale et transsectorielle qui appelle des efforts de chacun et de tous pour faciliter l'insertion professionnelle des jeunes qui, au terme de leur formation, sont en quête légitime d'un emploi. 

La problématique de l'emploi n'a pas de solution prêt à porter. « Je ne crée pas l'emploi, je ne donne pas l'emploi tout Ministre en charge de la Promotion de l’emploi que je suis. L'emploi est la résultante de la combinaison de plusieurs variables. C’est le résultat d’une dynamique économique et sociale impulsée par le Gouvernement.
L’emploi ne se décrète pas. Il découle non seulement de l’action des pouvoirs publics à travers les réformes, mesures législatives et réglementaires prises, mais aussi d'actions, d'initiatives qui viennent aussi bien du Gouvernement que de toutes les autres parties prenantes que sont les centres de formation, les entreprises du secteur privé, les parents et les apprenants eux même » a t-il dit avant de faire savoir que les structures rattachées au département ministériel dont il a la charge, l’Agence Nationale Pour l’Emploi en l’occurrence ne crée pas non plus l’emploi mais font plutôt de l'intermédiation sur le marché de l'emploi. 

Il s'est engagé à répondre à toutes les questions et préoccupations des étudiants relativement aux mesures gouvernementales en faveur de l’emploi des jeunes et à leur détailler toutes les opportunités à eux offerts par le Gouvernement de la Rupture depuis avril 2016 sous le leadership de S.E.M Patrice TALON, President de la République.

Après le discours de lancement, les étudiants ont eu droit à 03 panels de communications sur les thèmes suivants:

- Panel 1.
Thème : Mesures gouvernementales en faveur de l'emploi des jeunes.

- Panel 2.
Thème : Emploi locale : rôles et responsabilités des élus locaux

- Panel 3.
Thème : Insertion professionnelle des jeunes : rôles et responsabilités des parties prenantes.

Apres plus de 5h d’horloge de discussions entre panelistes et d’interactions directes avec les étudiants et au terme de cette Journée Universitaire de l'Emploi, le Directeur Général de l'Agence Nationale Pour l'Emploi, M. Urbain AMEGBEDJI, a remercié les participants pour ces riches échanges lors des panels de discussions. Il a exhorté les étudiants à se rapprocher des antennes de l’Agence qui sont installées dans tous les départements du Bénin pour mieux s’informer et saisir les opportunités disponibles.

Cette neuvième édition de la Quinzaine de l’Emploi débutée le 30 novembre dernier se poursuit et prendra fin demain vendredi 11 décembre 2020. 

La journée de demain sera marquée par l’événement tant attendu de la Quinzaine à savoir le Salon de l’Emploi et des Compétences ( SALEC ) qui se tiendra à la place Abdoulaye Issa à Parakou.

Un peu plus d’une cinquantaine d’entreprises recruteront pour plus de 1000 postes immédiatement disponibles parmi des candidats au terme d’entretiens d’embauche directement conduits par leurs recruteurs.

 


Télécharger les documents

951f445533251300dd7665e339809267.jpeg 2918f7bfaa27341cf3d5175f94056831.jpeg 3b4c0d47f9bdba71021708c725bd36e1.jpeg b723f850cab8029654901010b47d9276.jpeg a4efe59a563aab3acd74f14da645a3f8.jpeg
10/12/2020
Cotonou