14IEME SESSION D'EVALUATION PAR ENTRETIEN DIRECT DES CANDIDATS A L’EMPLOI PAR DES PANELS D’EXPERTS..

Monsieur Modeste Tihounté KEREKOU, Ministre des PME et de la Promotion de l’Emploi a supervisé en personne ce jour jeudi 10 juin 2021, la quatorzième cohorte d’évaluation des candidats à l’emploi par des panels d’experts.

Déjà onze (11) mois que le Programme Spécial d’Insertion dans l’Emploi ( PSIE ) est en cours de mise en œuvre.
Les principaux résultats quantitatifs à date se présentent ainsi qu’il suit :

1- Par rapport aux entreprises : 2673 inscrites contre 2024 en janvier, soit une augmentation de 649 nouvelles entreprises en l’espace de 5 mois. 273 entreprises sont éligibles le reste étant en cours de traitement.
Les entreprises éligibles ont exprimé des demandes de 1089 postes contre 683 en janvier, et 732 postes ont fait l’objet de publication sur la plateforme du PSIE.

2- Par rapport au candidat à l’emploi, 38.861 ont postulé aux offres mais seulement 13.309 ont les profils requis, et ont fait l’objet d’évaluation par les panels d’experts, 1685 candidats à l’emploi sont mis en relation avec les entreprises requérantes pour leur sélection finale.

3- A date 401 postes sont pourvus sur les 732 ayant fait l’objet de publication, le reste étant en cours de traitement. Sur les 401 postes pourvus, 317 candidats sont déclarés allocataires après signature de leur contrat et perçoivent régulièrement leurs salaires par virement du Trésor Public, pour un montant brut de 227.000.000 FCFA.

Les efforts se poursuivent sans désemparer, avec l’évaluations en cours et à venir de plusieurs cohortes de candidats pour pouvoir aux 331 postes disponibles sur ´les 732 publiés, et répondre aux nouvelles demandes concomitamment exprimées par les entreprises.

Il faut rappeler que le PSIE est une initiative présidentielle qui vise à faciliter l’insertion professionnelle de deux mille ( 2.000 ) jeunes diplômés par an en réponse aux demandes en personnel qualifié par les entreprises. La rémunération des allocataires ( soldes et accessoires ) est intégralement prise en charge par l’Etat au cours de la première année, et partiellement au cours de la seconde année. La différence devant être prise en charge par les entreprises bénéficiaires.

Le PSIE offre aux entreprises de tous les secteurs d’activités, légalement constituées et qui seraient à la recherche de collaborateurs compétents et motivés pour soutenir leurs besoins de croissance et de développement la possibilité de les avoir sans en supporter les charges la première année.

A la vérité c’est un soutien financier direct de l’Etat pour la prise en charge des salaires des jeunes candidats à l’emploi qui seront ainsi insérés a dit le Ministre.

Quant aux jeunes diplômés candidats à l’emploi, c’est une occasion de capitaliser une bonne expérience professionnelle en entreprise en vue d’une insertion durable, soit dans l’entreprise soit dans une autre.

Le PSIE concourt ce faisant non seulement à faciliter l’insertion mais aussi à améliorer l’employabilité des bénéficiaires du Programme en vue de leur insertion professionnelle durable, grâce aux actions d’immersion et d’encadrement pertinents.

Des échanges directs que l’Autorité, assisté du coordonnateur du PSIE, M. Charlemangne LOKOSSOU et du Directeur Général de L’ANPE, M. Urbain AMEGBEDJI, a eu avec les panels d’expert et les chefs d’entreprises il ressort la nécessité d’envisager des actions pour améliorer les capacités des candidats à l’emploi, afin de leur permettre de répondre plus convenablement aux attentes et exigences des entreprises.

Le Ministre a souhaité que les entreprises augmentent leur capacité d’absorption de la main d’œuvre compétente disponible.
Il a exhorté les jeunes candidats à l’emploi à plus de détermination. Les opportunités d’emplois existent, mais le plus souvent les candidats n’arrivent pas à convaincre les jurys et les entreprises a t’il laissé entendre.

Il a rassuré de la disponibilité des ressources financières, 7 milliards FCFA consacrés par le Gouvernement pour le paiement de tous les allocataires que les entreprises vont recruter.


Télécharger les documents

826fa7707e095015185dcdb325b5f725.jpeg f7f191448bcae787efad10c796e95591.jpeg 528529d897e43d83676bdae78ac25196.jpeg 71dcdca92bc05511a0a6f2ddea0f4481.jpeg b097b2141048a630326e7ae11dab8cee.jpeg
10/06/2021
Cotonou